Journal International de Victimologie

La Revue scientifique de victimologie et traumatisme psychique depuis 2002 - ISSN 1925-721X

Vendredi
24 Mars 2017
Taille du texte
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home Archives Par numéro JIDV 34 Quality of life in workplace trauma victims with Posttraumatic Stress Disorder: A systematic review

Quality of life in workplace trauma victims with Posttraumatic Stress Disorder: A systematic review

Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

 

 

Sophie Lacerte1,2, Sarah Bruyninx2,3, Delphine-Émilie Bourdon1,2 & André Marchand1,2 [Québec, Canada] 


1 Department of psychology, Université du Québec à Montréal, Montreal, Canada

2 Trauma Studies Centre, Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Montreal, Canada

3 Department of psychology, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada


Qualité de vie chez les victimes d'un traumatisme au travail souffrant d'état de stress post-traumatique: une recension systématique des écrits


 

Résumé


L’impact du développement de l’état de stress post-traumatique (ESPT) à la suite d’un événement traumatique survenu en milieu de travail sur la qualité de vie (QV) n’a pas été clairement établi. L’objectif du présent article est de synthétiser l’information existante à ce sujet provenant d’études au devis transversal ou longitudinal évaluant la QV. Une recension des écrits systématique entreprise à partir des bases de données PsycINFO, PubMed, et Pilots et de mots clés prédéterminés a permis de relever 28 articles publiés entre 1980 et 2014. Des juges indépendants ont extrait les informations pertinentes des articles sélectionnés en utilisant une grille testée a priori. Les études recensées incluent les populations suivantes : soldats et vétérans, employés des services d’urgence et de protection, employés des services de transport, ainsi que les employés des services publics et d’industrie de matière primaire. Une piètre QV a été démontrée auprès de toutes les victimes d’un événement traumatique au travail souffrant d’ESPT. De nombreuses sphères de vie semblent affectées par la présence du trouble mental. Les études longitudinales démontrent des améliorations à la QV lorsque les travailleurs participent à une psychothérapie pour l’ESPT. En raison de la grande diversité dans les devis, les participants, l’évaluation de la QV et le faible nombre d’études recensées, la généralisation des résultats obtenus est limitée. Toutefois, la recension a permis de déceler des lacunes des études existantes et propose des recommandations pertinentes pour les futures recherches.  


Mots-clés : état de stress post-traumatique, événement traumatique au travail, travailleur, qualité de vie, traitement, recension des écrits. 



Abstract


The impact of work-related posttraumatic stress disorder (PTSD) on quality of life (QoL) has not been well established. The purpose of this paper is to synthesize existing data from cross-sectional or longitudinal studies evaluating QoL in this particular population. In this systematic review, the PsycINFO, PubMed, and Pilots databases were searched using specific keywords, and the search yielded 28 studies from 1980 to 2014. Data extraction was systematically conducted by a pair of independent judges using a form created during a pilot test. The samples of the retrieved studies included the following populations: soldiers and veterans, emergency and protective service employees, transportation service workers, primary industry employees and utility workers. Poor QoL seems to be experienced by workplace trauma victims suffering from PTSD. Several areas of life are greatly affected by the presence of work-related PTSD. Longitudinal studies demonstrated significant improvements in QoL when PTSD workers participate in psychotherapy. Given the heterogeneity of the studies’ design, participants, and QoL assessment and the low number of included studies, the generalizability of these conclusions is limited. However, this review identifies the limitations of existing QoL studies and suggests relevant recommendations for future research.


Key-Words: posttraumatic stress disorder, workplace trauma, worker, quality of life, treatment, review.  


 

Télécharger l'article au complet en PDF




En cas de problème, contacter  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.     

Mis à jour ( Samedi, 18 Février 2017 16:48 )  

 Numéro en cours: Gratuit 

Anciens numéros : 

Tarif Étudiant:  2 euros ou 3$ par article
Tarif Normal:  3,9 euros ou 5$ par article   

ABONNEMENT POUR LES BIBLIOTHÈQUES UNIVERSITAIRES :

  

Agenda

 

L’Intime, le Privé, le Public, une clinique du Lien et de l’Effraction…

CONGRES DE HYERES 2017 les jeudi 18 et vendredi 19 Mai 2017 à HYÈRES LES PALMI...

 

Adolescents délinquants et leurs parents

Les adolescents délinquants correspondent à une pluralité de logiques psychiques e...

Le JIDV en quelques mots

Le Journal International De Victimologie est reconnu comme REVUE QUALIFIANTE PAR LA 16ème SECTION (PSYCHOLOGIE) DU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITÉS (CNU) français.
La revue a signé un contrat avec EBSCO Publishing, ce qui permet une indexation de la revue dans des centaines de bases de données en criminologie, sciences sociales et humaines, et psychiatrie. 
Créé en 2002, le Journal International de Victimologie (JIDV) est une revue scientifique dotée d’un comité de pairs (peer-reviewed). Cette revue a pour vocation de diffuser le plus largement possible les résultats de recherches et de pratiques sur le sujet de la victimologie par le biais de l’Internet (www.jidv.com). Il y a 2 numéros par an. Le JIDV s’adresse donc à toutes les personnes travaillant avec des victimes, quel que soit leur pays, leur discipline (criminologie, psychologie, sociologie, anthropologie,…) et leur école de pensée.
Le Journal International de Victimologie est la propriété de H4 Éditions, Inc. (Québec, Canada)